Qui a mangé l’agneau-méduse OGM échappé de l’ INRA ?

0081435085151Comment un agneau OGM a-t-il pu atterrir dans l’assiette d’un Français ? C’est la question que tout le monde se pose après les révélations du « Parisien ». Rubis, agnelle génétiquement modifiée avec une protéine de méduse par l’Inra, est passée entre les mailles du filet pour se retrouver dans notre chaîne alimentaire. Est-ce vraiment un cas à part ?
Continuer la lecture

La viande en débat : « vous votez tous les jours en faisant vos courses »

On a mangé au soleil des barbecueteries et de la panacotta, avant de discuter. L’événement Meat me, organisé ce dimanche par Rue89Lyon et les Subsistances a permis d’ouvrir le débat, sur ce que signifie manger de la viande aujourd’hui en France : quels achats faire, jusqu’où aller dans sa consommation du produit viande, si décrié, si aimé.

Lire la suite du compte rendu de l’événement sur Rue89lyon.fr

Environnement: le vrai poids de la viande industrielle en 4 minutes


Environnement : le vrai poids de la viande par lemondefr

Nous mangeons 2 fois plus de viande que nos grands-parents, et 3 fois plus que nos arrières-grands-parents. Le poids de la viande industrielle est bien réel: déforestation, consommation d’eau, émissions de gaz à effet de serre, maladies chroniques.

Cependant le tableau n’est pas tout noir, et nous choisissons ce que nous mangeons. Manger mois de viande, et produite différemment, c’est possible, plus d’infos ici.

Logo Le Boeuf d'herbe

Faut-il arrêter de manger de la viande ?

en direct du salon de l’Agriculture

9 h / 11 h LE GRAND REFERENDUM SUD RADIO
Chaque jour, le journaliste Dimitri Pavlenko redevient un citoyen comme les autres.
Il prend position, fait des choix et affronte deux invités en désaccord avec lui.
Chaque jour, vous votez en direct, vous répondez à une question. Qui va l’emporter ?
On entend dire partout que la parole des Français n’est plus écoutée, Sud Radio leur redonne la parole.

Le-Grand-Referendum_emissionmp3logosud

Les étiquettes des viandes changent… Enfin moins de transparence!

À partir du 13 décembre, les étiquettes du rayon viande en libre service (bœuf, veau et agneau) changent.

« Afin de mieux informer le consommateur, il sera permis de regrouper certains morceaux de viande sous une même dénomination générique » à la place du nom précis, par exemple : poire, merlan, araignée, aiguillette deviennent tous des steaks.

Donc pour mieux informer le consommateur, on supprime des informations et on ajoute un flou artistique sur les étiquettes. Continuer la lecture